À quoi correspond le degré de salissure indiqué dans le tableau de dosage ?

Peu sale :

Pas de salissure ou de taches* visibles. Certains vêtements sentent la sueur.

Exemples : vêtements légers d’été et vêtements de sports (portés quelques heures), t-shirts, chemises et chemisiers (portés une journée), draps utilisés occasionnellement et serviettes de toilette (utilisées 1 journée).

Sale:

Des salissures et/ou quelques légères taches* visibles.

Exemples : t-shirts, chemises et chemisiers (imprégnés de sueur ou portés plusieurs fois), sous-vêtements (portés 1 journée), serviettes de toilette et draps (utilisés une semaine), rideaux (sans taches de nicotine, utilisés jusqu’à 6 mois).

Très sale :

Des salissures et/ou taches* clairement visibles.

Exemples : linge de cuisine, serviettes en tissu, bavoirs, vêtements d’enfant et de football (avec taches d’herbe et de terre par exemple), vêtements de tennis (avec taches ocres de terre battue par exemple), vêtements de travail (tels que des combinaisons de mécanicien, des tabliers de boulanger ou de boucher, et qui peuvent se laver à domicile).

Vraiment très sale :

De nombreuses salissures et/ou taches* clairement visibles ou remontant à plus d'un jour, vêtements dégageant de fortes odeurs.

Exemples : linge de table, serviettes en tissu, linge de cuisine, chiffons de nettoyage, bavoirs, vêtements d’enfant, vêtements de sport, vêtements de travail, le tout très sale.

*Taches communes

Javellisables : thé, café, vin rouge, fruits, légumes

Contenant des protéines/glucides : sang, œuf, lait, féculents

Contenant de la graisse/huile : huile pour le corps, huile/graisse de cuisine, sauces, huiles minérales, cires

Pigments : suie, terre, sable.

 

Pourquoi est-il important de toujours suivre le dosage indiqué, notamment concernant la dureté de l’eau ?

Y’a-t-il une objection à laver ensemble du linge peu sale et du linge très sale ?